LoadBalancing avec Oracle Zone sur Solaris 11

La documentation officiel sur le répartiteur de charge intégré dans Oracle Solaris 11 est très bien expliqué mais voici un point sur cette technologie et en bonus une implémentation réalisée par un ingénieur d’Oracle.

Communément appelé ILB (Integrated LoadBalancing) est une nouvelle fonctionnalité permettant la mise en place d’une répartition de charge entre plusieurs zones d’un même serveur.

Le système fonctionne de 2 manières différentes :

  • Stateless DSR mode : le répartiteur de charge envoi le traffic sur l’un des backend de l’application mais c’est l’application qui répond directement à l’utilisateur. L’avantage de cette méthode est ces performances avancées puisqu’on est ici sur du transfert d’IP.
  • Nat mode : le répartiteur de charge envoi le traffic vers l’un des backend tout en changeant l’en-tête des paquets pour que le retour passe par le répartiteur de charge. Ainsi le répartiteur de charge garde un contrôle total sur toutes la chaines (logs) et gère mieux les incidents qui pourraient survenir.On a donc une meilleur sécurité et une possibilité de fonctionner en HTTPS de manière plus souple.

Répartiteur de charge intégré : fonctionnement source : http://blogs.oracle.com/observatory

Le service se configure en ligne de commande avec principalement la commande ilbadm. Je ferais peut-être un tutoriel sur le fonctionnement de ilb. En attendant vous pouvez vous référer à cette page pour tester cette environnement :

integrated_load_balancer tutoriel

 

Articles en relation:

Tags: , , , ,

laissez un commentaire !

*